a short site about The Divine Comedy

Victory For The Comic Muse

Il y a deux ans, The Divine Comedy était arrivé au sommet de sa carrière avec l’album Absent Friends, un chef-d’œuvre de pop symphonique. Ce nouveau disque souffre d’emblée de la comparaison. Neil Hannon (l’homme qui se cache derrière ce projet) n’a pas essayé de reconduire la formule avec exactitude, préférant parcourir des chemins plus légers et ludiques. Sur ce neuvième album, l’Irlandais, qui n’a rien perdu de son sens de l’ironie, pose ses mélodies baroques sur des thèmes pop, soul ou country. L’ensemble, peu surprenant, s’avère moins flamboyant que de coutume ; Victory For The Comic Muse pèche surtout par une absence de cohérence musicale et par l’inégalité qui marque ses compositions. Décevant.

2/5

Epok 07/07/2006