a short site about The Divine Comedy

Live At The Palladium

Tout le génie de Neil Hannon, l’homme derrière The Divine Comedy, prend son ampleur dans Live At The Palladium (enregistré à Londres en avril). Le dandy anglais propose des versions symphoniques de ses chansons qui s’y prêtent le mieux. Ici, point de grandiloquence mais de la justesse. Et l’humour particulier de Hannon, intervenant entre les titres (sous-titres en français). Surprise: la reprise enlevée de No One Knows des Queen Of The Stone Age. Le dernier album est omniprésent, mais rien n’est oublié (sauf Regeneration). Ce moment unique est complété d’un reportage et de deux clips, le tout en Dolby Digital 5.1 ou DTS Surround bien entendu. Magistral.


Morgan Le Bervet
Rock Mag 12/2004