a short site about The Divine Comedy

Absent Friends

Neil Hannon, avec son groupe-pseudonyme Divine Comedy, est le conservateur d’une certaine tradition musicale, le gardien d’un temple qui abritait John Barry, Jimmy Webb, Scott Walker et de nombreux autres esthètes de l’écriture orchestrale pop. Cet album revient sur les traces de Fin De Siècle mais tronque le pompeux au profit d’un arrangement classieux. Une voix grave et précise, un souffle parfois épique, des arrangements jubilatoires, une évidence mélodique, cette musique de genre put donner l’impression d’être anachronique dans notre époque moribonde mais c’est une source de plaisir bien précieuse.


Guillaume de Maria
Startup 04/2004