a short site about The Divine Comedy

Fin de Siècle

“Avec fin de siècle j’ai tenté de tirer les leçons de l’histoire; si on prend les meilleurs moments du passé et si on se tourne résolument vers le futur, il se pourrait bien qu’on finisse par vivre au présent. Après tout, personne ne veut d’un tas de saleté rétro. N’est-ce pas ?”

Neil Hannon a su faire évoluer sa musique avec des harmonies de plus en plus complexes et orchestrées. ‘Fin de siècle’ est grandiloquent, il enrobe sa voix et ses mélodies en des tournures voluptueuses, chargées, saillantes comme des robes de la cour des rois de France… et de Navarronne. Il est tel un Casanova devenu musicien de sa majesté, avec un e. A la limite du pompeux mais d’une suffisamment écriture brillante pour être honoré.


Them 8, Autumne 1998