a short site about The Divine Comedy

English version

The Bavarian EP / No One Knows

The Bavarian EP

HistoriqueEurope
25/10/2004Sortie numérique

Classement 7 Digital: 3 (26 octobre 2004)

 
Pour coïncider avec la sortie de Live At The Palladium, The Divine Comedy ont expérimenté leur première sortie dématérialisée. Il semble qu’avec Parlophone le groupe était autorisé à 3 singles par albums, et plutôt que de prendre un autre titre de l’album, ils ont décidé de sortir leur version de ‘No One Knows’, reprise de Queens Of The Stone Age.
Image

Le titre de l’EP, ‘Bavarian’ fait référence à une blague que Neil avait l’habitude de faire lors de la tournée avant de jouer la chanson. La voici telle que racontée dans Live At The Palladium: “Je faisait mon voyage annuel de collecte de feuilles en Bavière l’an dernier et j’ai fait une halte dans un petit resto familial dans une clairière boisée. En entamant ma choucroute et mon Riesling, je pouvais distinguer une chanson étrange mais merveilleuse. Le propriétaire en Lederhose m’a dit que c'était un de ses vieux favoris sur 78. Il s’agissait de Heinz Wolf, un auteur-compositeur de cabaret bizarre de 1923. J'ai alors dit que je me devais de l'avoir. J'ai donc échangé ma plus belle feuille, et je l'ai apporté à la maison et soigneusement transcrit et traduit. Et juste au moment de jouer le morceau, j'ai été choqué d'allumer la radio et là, il était joué par un groupe de hard rock nommé les Queens of the Stone Age. Quoi qu'il en soit, voici la version originale, la meilleure.”
L’histoire était racontée si sérieusement que certains fans l’ont vraiment pris au mot! En fait c’est un exercice de style, interpréter une chanson contemporaine avec un arrangement baroque. Neil Hannon poursuivra cet exercice sur Victory For The Comic Muse et sa reprise de ‘Party Fears Two’ qui est le seul vestige d’un projet d’album de reprises.

La version sortie sur cet EP ne provient pas toutefois du concert au Palladium, mais est extrait du concert au Gaiety Theatre de Dublin qui avait été enregistré par RTE 2FM. Le troisième morceau de cet EP, ‘Three Sisters’ provient également du même concert. La seconde piste est par contre une autre affaire : il s’agit d’une version démo en solo de ‘Our Mutual Friend’ enregistrée en 2003.

L’EP a tout d’abord été vendu en exclusivité sur le site de The Divine Comedy où figurait un pop-up avec toutes les étapes pour effectuer le paiement et le téléchargement.
Image Image
Image Image

Les morceaux étaient originellement des fichiers WMA avec des DRM hébergés par 7digital (du coup un pop-up était affiché lorsqu’on voulait les jouer pour la première fois), et donc les graver sur CD était une étape nécessaire pour débloquer des morceaux. C’est pourquoi le téléchargement original était accompagné d’une pochette au format PDF. Le fichier, plus disponible (mais trouvable ici), comprend juste l’illustration à droite, avec un tracklisting sur la gauche (au dos une fois plié). Son design est plutôt basique en fait, et aucun véritable effort n’a été fait pour que ça ait le look d’une vraie pochette (image de fond, crédits, copyrights).
Au fil des ans, les chansons sont devenues disponibles auprès de nombreux services en ligne, et heureusement sur des plateformes telles que Qobuz qui fournissent des formats sans pertes (mais étrangement il ne reste disponible qu’en mp3 chez 7digital malgré le fait qu’il ont des choses plus récentes en FLAC).