a short site about The Divine Comedy

English version

Europop

Europop

Sortie: 10 février 1992

>>> Voir crédits...

 
L’EP Europop est le dernier disque par la première incarnation de The Divine Comedy. Tout comme ‘Timewatch’, le chanson titre n’a rien à voir avec celle de Liberation; cette version de la chanson ‘Europop’ sur l’EP est très différente de celle sur Liberation: groupe différent, producteur différent, son différent, et paroles (légèrement) différentes.

Rejoints par un quatrième membre, John Allen au chant, le groupe sonnait différemment de ce qu’ils avaient précédemment sorti ; mais ne donne encore aucune idée de ce qui allait advenir. Cet EP est le seul enregistrement sur lequel Neil ne chante pas. A cette époque Neil était juste guitariste. En effet, Neil trouvait qu’il n’arrivait pas à jouer de la guitare et chanter en même temps. Il était en admiration devant le guitariste de Blur, Graham Coxon, et décida d’arrêter de chanter pour se consacrer uniquement à la guitare [1]. Un copain à lui, John Allen, fut choisit pour chanter, même s’il est évident que Neil chante mieux que lui.

L’enregistrement a eu lieu fin 1991, et la session a été produite par Edwyn Collins qui officiait pour d’autres groupes de chez Setanta.

Il existe deux formats pour cet EP : le vinyle avec ‘Europop’ et trois autres morceaux ; et le CD avec, en bonus l’EP Timewatch.

Peut après la sortie de l’ EP, Kevin Traynor et John McCullagh décidèrent de reprendre leurs études. Le groupe se sépare. Dans un premier temps Neil continua de travailler avec John Allen pour enregistrer des démos (comme ‘Your Daddy’s Car’), mais décida ensuite de sortir un nouvel album de The Divine Comedy en tant qu’artiste solo: Liberation !
Une version remasterisée de l’EP se trouve sur la compilation Juveneilia, toutefois ces efforts ont été ruinés par des glitches sur cette réédition, et l’original mérite alors d’être recherché.


[1] Les Inrockuptibles 05/1994