a short site about The Divine Comedy

English version

Love What You Do

Love What You Do

Sortie:
>>> Voir l'historique (sorties, charts par pays)
26th février 2001

>>> Voir crédits...

 
Premier single de Regeneration, et sortie devançant l’album en février 2001, Love What You Do a été la première sortie de The Divine Comedy sur la major Parlophone.

C’est aussi la première sortie depuis 1992 à ne pas représenter Neil Hannon sur la pochette. L’artwork est uniquement composé de travaux de Claire Burbridge, mais malgré le doute que cela peut générer, c’est vraiment le même groupe que celui qui a sorti Gin Soaked Boy en 1999.

Le changement de tonalité est également assez radical. Approche différente des paroles, et production du son différente, pouvaient faire se demander à quiconque si c’était bien le même groupe qu’auparavant. La chanson titre était également neuve pour le public à l’époque, car elle a été composée pendant les sessions d’enregistrement de l’album [1], elle n’a pas été jouée en concert avant.

Image

Pour contrebalancer, les faces B ont des noms plus familiers: ‘Soul Trader’, ‘You’ et ‘Get Me To A Monastery’ ont en effet été jouées pendant la tournée écossaise de 2000, et figuraient aussi sur certains teasers vidéos pendant l’enregistrement de l’album; mais elles ont rarement été jouées en concert depuis. La production minimaliste et homogène des chansons est aussi quelque chose qui n’est pas arrivé sur un single de The Divine Comedy depuis Something For The Weekend.

Love What You Do a bénéficié de beaucoup de promotion, avec une vidéo façon MTV réalisée par Hammer & Tongs dans laquelle le groupe joue toute la journée dans le studio, et a atteint la 26ème position dans les charts anglais.

Cette version radio du morceau diffère de la version album au niveau des intro et outro. En effet, sur l’album la piste s’enchaîne entre ‘Eye Of The Needle’ et ‘Dumb it Down’ ; ici un effet d’intro a été ajouté…


[1] New Comer, 2001