a short site about The Divine Comedy

English version

Regeneration – Japon

Regeneration

  • Formats
    • CD (Toshiba / EMI, 07/03/2001): 4 988006 789708 (TOCP 65681)
    • CD promotionnel (Toshiba / EMI): NULL
 
Image L’album Regeneration est sorti au Japon le 7 mars (quelques jours avant la date de sortie au Royaume-Uni). Comme souvent, l’album possède deux titres bonus, un obi strip et des feuillets additionnels avec la traduction des paroles dans la pochette.

L’obi strip comprend les titres en japonais et quelques notes. Une mini pochette figure sur l’arête, et une partie de devant de la pochette est reproduit sur la droite. La référence catalogue, le code barre et les logos sont également imprimés.

La pochette de devant est quasiment la même que celle de l’édition Royaume-uni, mais diffère légèrement: les proportions de l’image ne sont pas les mêmes et nous pouvons voir en haut et à gauche le coude de la statue qui se trouve habituellement sur l’autre page. De l’autre côté il n’y a pas de numéro de code barres, mais au bas figure le logo Parlophone logo, la référence catalogue et ‘TOSHIBA EMI LIMITED MADE IN JAPAN’.
Image

La pochette du dos comprend la liste complète des titres dont les deux titres bonus. ‘Soul Trader’ n’est autre que la face B de Love What You Do, tandis qu’‘Edward The Confessor’ est plus intrigante. Cette chanson, qui sera éditée sur la face B de Bad Ambassador, est présente ici dans une version différente. Probablement issue du même enregistrement, mais avec un mixage et une production différentes, et des effets ajoutés. Il s’agit vraisemblablement de la version finale de la chanson. Comme cette version est sortie quelques mois avant l’autre, et même encore avant que la liste des titres de Bad Ambassador soient annoncés, il est difficile de se prononcer sur celle des versions qui devrait être considérée comme l’originale.
Au dos nous pouvons également voir des logos: Parlophone et Compact Disc Digital Audio.
La date de sortie et les informations en japonais sont également imprimées en bas.
De l’autre côté, la même différence d’édition que sur la pochette devant est à noter sur le socle. L’image est plus complète en haut, mais des détails manquent à droite, et, contrairement à l’édition principale, la plage blanche déborde de l’arête.
Image Image


Image Le CD en lui-même est blanc comme sur l’édition Royaume-Uni, mais le texte est imprimé en marron franc. Y figurent les mêmes logos: Parlophone et Compact Disc Digital Audio ainsi qu’un logo JASRAC, la société japonaise de gestion de copyright. Les mentions de copyright sont également indiquées sur la droite du disque. Autour de son centre nous pouvons lire: IFPI L153 TOCP-65681 1 a1.

Pour finir, l’album est aussi fourni avec un feuillet en japonais. Il inclut les paroles de l’album traduites sur une face (les paroles originales sont elles présentes sur la pochette de l’album), ainsi que les paroles anglaises et japonaises des titres bonus. Et sur l’autre face des notes de Neil Hannon et anglais et en japonais, ainsi qu’un article du magazine Rockin’ On. Les notes de Neil sont en fait issues d’un communiqué de presse, et ont été diffusées sur les sites web, etc. C’est agréable de les voir intégrées à l’album puisqu’elles donnent des indications sur la direction prise par le groupe.

Image
Image



Le CD promo


Image

Les éditions japonaises des albums de Divine Comedy sont aussi sortis en version promo. Cependant, ces promos sont différents des promos européens. Il s’agit d’un album ordinaire, et non d’un CD-R dans une pochette CD cartonnée, mais avec un autocollant au dos de la pochette. Il semblerait également qu’une note soit gravée près de l’étiquette du CD.