a short site about The Divine Comedy

English version

If I Were You (I'd Be Through With Me)

Paroles & Musique: Neil Hannon

Publié par: Damaged Pop Music / BMG Music Publishing Ltd.

Originellement interprétée par: The Divine Comedy

 

Pour voir les paroles, cliquez sur le nom de la version qui vous intéresse (sur la gauche).

 

Tablatures/Partitions

Informations

La chanson a été jouée régulièrement entre 1996 et 2001, mais elle date en fait de 1994. Neil l’écrivit sur le chemin du retour d’un festival à Edimbourg [1]. Elle fut jouée lors d’une Black Session à Paris, France. Il s’agit sans doute de la première et unique interprétation antérieure à 1996. Neil a expliqué un jour qu’A Short Album About Love était constitué de morceaux qu’il n’avait pas utilisés pour ses albums précédents [2].

On semble y trouver dans cette chanson quelques références à ‘Through A Long And Sleepless Night’. En effet, Neil brouille une fois encore les pistes entre un je masculin et un tu féminin. L’homme se met à la place de sa petite amie pour exprimer son étonnement face à la fidélité de celle-ci. De plus, dans le dernier refrain, Neil dit “I’d live real fast and die real young”, ce qui fait écho au dernier couplet de ‘Through A Long And Sleepless Night’.
Le rapprochement avec le mouton joue sur le paradoxe entre la conduite casanière attribuée à cet animal - on pense au psaume “Le seigneur est mon berger, je ne manque de rien. Il me fait reposer dans des champs d’herbe verte” -, et l’hédonisme auquel il exhorte sa destinataire – qui pourrait se traduire par l’expression tout aussi moutonnière: “aller voir de l’autre côté de la barrière si l’herbe est plus verte”. Paradoxe à l’image de celui de la chanson : en temps qu’homme, il est fidèle ; mais s’il était à la place de son amie, il ne le serait pas. Bref, il n’est pas au clair avec sa propre position.


[1] Magic! No. 13, 03-04/1997
[2] Référence nécessaire