a short site about The Divine Comedy

English version

Timewatching

Paroles & Musique: Neil Hannon

Publié par: Damaged Pop Music / BMG Music Publishing Ltd.

Originellement interprétée par: The Divine Comedy

Reprise par: Pablo Jubany

 

Pour voir les paroles, cliquez sur le nom de la version qui vous intéresse (sur la gauche).

 

Tablatures/Partitions

Informations

Cette chanson est un exemple extraordinaire de comment la musique de Neil changea entre 1991 et 1993 et combien elle gagna en matura.

Elle fut écrite en 1990 ou 1991 sous le nom 'Timewatch'. Puis Neil ajouta le –ING pour éviter tout confusion avec une émission de la BBC.

Elle fut jouée pendant la tournée de ASAAL en 1996-1997. En 2002, Neil la joua encore quelques fois.

Les paroles sont à peu près les mêmes que sur 'Timewatch', mais quelques mots furent ajoutés au passage pour mieux coller à la mélodie. En effet, l'arrangement de la chanson est radicalement différent (uniquement du violoncelle) ce qui en fait une chanson très langoureuse. Les paroles et l'air sont tires de la chanson de Nat King Cole 'When I Fall In Love' (en gras, les paroles que l'on retrouve dans 'Timewatching'):

When I fall in love,
It will be forever
Or I'll never fall in love.

In a restless world like this is,
Love is ended before it's begun
And too many moonlight kisses
Seem to cool in the warmth of the sun.

When I give my heart,
It will be completely
Or I'll never give my heart.
And the moment I can feel that
You feel that way, too,
Is when I fall in love with you.

And the moment I can feel that
You feel that way, too,
Is when I fall in love with you.


Dans la version de Liberation, le dernier couplet commence à peu près de la meme mannière que le premier("it could be forever"), alors que dans A Short Album About Love, au dernier couplet Neil dit "it will be forever" comme dans 'Timewatch'.