a short site about The Divine Comedy

English version

Timestretched

Paroles & Musique: Neil Hannon

Publié par: BMG Music Publishing Ltd.

Originellement interprétée par: The Divine Comedy

Reprise par: Duke Special

 

Pour voir les paroles, cliquez sur le nom de la version qui vous intéresse (sur la gauche).

 

Tablatures/Partitions

Informations

Elle a été jouée en 2001 et pas depuis, mais Duke Special l’a reprise en 2006 avec quelques musiciens de The Divine Comedy (mais pas Neil Hannon).

C’est une des premières chansons que Neil Hannon a composée pour l’album Regeneration, mais au départ, elle devait s’appeler ‘Dance To The Music Of Time’.

La chanson porte sur le thème préféré de Hannon : le temps qui passe. Il a déclaré [1] qu’elle parlait de la frustration de ne pas avoir le temps de faire tout ce que l’on veut. Mais elle parle aussi de la composition et de la difficulté à écrire toutes les chansons que l’on veut. En tant que telle, elle annonce la couleur pour le reste de l’album et explique également le changement dans la musique de The Divine Comedy.

La chanson repose sur une double métaphore : les bars et la musique. A la fin, Neil les joint dans un jeu sur le mot bar (pub et mesure, en anglais). Parmi les références à la musique, on trouve une allusion à Carmen, un opéra français de Bizet, sur une histoire de Prosper Mérimée. Il paraît que c’est l’opéra le plus connu au monde !

[1] New Comer, 2001